Visitez le Fort de Bellegarde

 

Pour tout renseignement

appeler

Le Point Info

04 68 54 27 53

 Les commerces sont ouverts

7 jours sur 7

 

 

 

Le phare de l'aeropostale

Juste après la fin de la Grande Guerre de 1914 à 1918, Pierre Georges Latécoère, un industriel toulousain dont les usines avaient participé à la fabrication  d'avions de combat, décida de créer une ligne aérienne postale en utilisant d'abord les importants surplus de ces avions militaires de type Salmon 2A et Bréguet 14.

Le premier tronçont fut la liaison postale Toulouse- Casablanca inaugurée par Didier Daurat le 1er septembre 1919 avec 3 avions Bréguet 14, puis la ligne se poursuivie ver Dakar  en longeant la côte africaine et plus tard, aprés la traversée de l'Atlantique Sud, vers Natal, Rio de Janeiro et Buenos Aires.

D'abord connue sous le nom de "Ligne Latécoère", la ligne devint "L'Aéropostale" en 1927 dirigée par Marcel Bouilloux-Laffont succédant à Pierre Georges Latécoère.

Sur la ligne Toulouse-Casablanca, le col du Perthus du fait de sa faible altitude (271m) était le point pratique de franchissement des Pyrénées pour les avions venant de Toulouse ou de Barcelone, surtout lorsque  le plafond nuageux  était trés bas car a cette épôque les avions n'étaient pas encore équipés pour voler dans les nuages.Lorsque le col du Perthus était également bouché, les avions venant de Toulouse se dirigeaientalors directement vers la mer et suivaient ensuite la côte vers l'Espagne, obligés souvent de voler au raz des vagues.

Les horaires furent établis de telle sorte que les vols s'effectuaient en majeure partie de jour, le décollage ayant lieu trois quarts d'heure avant l'aube  et l'atterrissage trois quarts d'heure aprés le coucher du soleil.


 

Par la suite, avec  des avions un peu plus performants et plus fiables, les vols purent être réalisés sans l'interruption de la nuit. Dés lors l'horaire de la ligne Toulouse- Casablanca ne tint plus compte d'autre arrêt  que les dix minutes inévitables à chaque escale pour le chargement du courrier.

Le phare du Perthus était un phare électrique tournant à éclats, émettant  des éclats blancs séparés par une éclipse de 5 secondes, d'une portée de 80 Km. Il était situé dans un col la suite EN attente !